Retour à tous les articles

L’open source, Bayes Impact et Pôle Emploi

Publié le 24 août 2017

Nous avons interviewé Paul Duan, le fondateur de Bayes Impact à l’origine du projet Bob Emploi

Bayes Impact est une ONG qui a 3 ans, présente aux Etats Unis et en France.


Son objectif : s’attaquer aux problèmes de société grâce à  la data.


Quel est votre objectif à travers la création de Bayes Impact ?

Notre ONG intervient sur trois gros chantiers : la Justice, la Santé et le Chômage. Ce sont des problèmes de société : la qualité des soins aux Etats Unis, la transparence des données de justice ou le chômage. Notre vision, c’est d’utiliser les algorithmes pour le bien commun afin de toucher des millions de personnes de manière positive.

En France, nous avons le projet Bob Emploi grâce au partenariat avec Pôle emploi. L’objectif étant de créer un outil pour accompagner de façon personnalisée les personnes en recherche d’emploi. Aujourd’hui Bob Emploi, qui est en version bêta depuis son lancement il y a 6 mois, accompagne plus de 100 000 personnes.

 

Bob Emploi est un service qui évolue en permanence grâce à l’analyse des datas, quelle est la place de la data science ?

La Data science nous permet d’aller chercher des données pour donner de bonnes recommandations, prendre les bonnes décisions.
A l’échelle de l’application Bob Emploi, cela nous permet de choisir les problèmes qui sont vraiment important pour les gens.

 

Quel est l’enjeu de l’Open source ?

Lorsque l’on crée de nouveaux services indépendants comme Bob et que l’on essaie de s’inscrire dans une démarche de service publique, c’est normal de s’inscrire dans une démarche d’open source afin d’éviter la privatisation du service. On s’est toujours dit « Il faut que ce que l’on fait soit un bien commun et pour cela il faut que ce soit transparent donc que chacun puisse se l’approprier ». C’est pour cela que nous avons mis nos projets sur Github afin de partager de façon simple. Il y a toute une dimension collaborative : par exemple pour Bob, à terme nous voulons que les gens puissent collaborer pour faire évoluer notre outil.

github.png

L’open source implique un nouveau modèle économique qui n’est plus basé sur la vente de logiciel mais sur le conseil, qu’en pensez-vous ?

Effectivement, il y a des entreprises qui fonctionnent de cette manière ! Pour nous, ce n’est pas applicable : en tant qu’ONG, nous sommes financés via du mécénat et des subventions publiques. Nous n’avons pas de modèle économique à travers le service Bob : ce n’est pas un produit que nous vendons. Nous souhaitons être utile, pas lié à un modèle économique.

 

Vous prônez l’open source, quels sont les composants actuellement disponibles ?

Si quelqu’un veut répliquer ce que l’on fait, par exemple Bob, le code est en open source. Par contre, les données de l’utilisateur ne nous appartiennent pas et ne peuvent donc être partagés par respect de la vie privée. Nous utilisons aussi des données partagées par Pôle emploi  sur Emploi Store Développeurs et mises en open data (ROME, Statistiques sur le marché du travail, Besoin en main d’œuvres) via leur catalogue d’API.

Nous sommes même allés plus loin : pour aider les startups à réutiliser certains de nos composants, nous avons par exemple :

  • Une librairie Python pour faciliter l’utilisation des APIs de l’Emploi Store Développeurs.
  • Nous avons publié des notebooks pour expliquer comment nettoyer toutes ces données pour les utiliser, comment les lier ensemble.
  • Nous avons retravaillé le code Rome (disponible dans l’API Info travail) pour que les résultats soient triés par pertinence mais aussi par fréquence en terme de métiers. Nous avons aussi retravaillé les dénominations masculins/féminins : ce composant (JobSuggest) est accessible en open source et peut être réutilisé par d’autres personnes.

 

En interne, utilisez-vous des outils en open source ?

Non, pour le développement  nous sommes très pragmatiques, nos développeurs ont acheté des logiciels car ces logiciels existent déjà et fonctionnent bien. Par contre on le rend possible pour d’autres via l’open source. Quelqu’un qui voudra réutiliser les services de Bob pourra répliquer sans faire appel à des services payants.

 

Sur votre Github, vous avez peu de contributions à votre projet, est-ce un choix ?

Nous avons eu des contributeurs mais nous ne mettons pas notre projet en avant car le produit Bob est en train d’évoluer. Nous sommes encore en version bêta et donc, dans cette phase où l'on réagit très vite en fonction des retours utilisateurs.  Nous ne sommes pas encore en mesure d’avoir une vraie qualité d’onboarding. A voir lorsque l’on sera stabilisé ! Nous sommes encore au début de notre roadmap !

 

En conclusion

Sur les sujets de société c’est  important de mettre les bonnes énergies du même côté et c’est pour ça que nous travaillons en mode non-lucratif.
Notre message est d’encourager les personnes qui souhaitent s’intégrer dans cette dynamique de contribution, qui veulent apporter leur pierre à l’édifice !
C’est pour cela qu’on s’est rapproché de Pôle emploi : on a tendance à le voir comme la tour d’ivoire alors que c’est un acteur clé de l’emploi avec de vraies initiatives en termes d’open source.
Nous travaillons d’ailleurs beaucoup en synergie avec les équipes de l’Emploi Store Développeurs, mais aussi avec les missions locales, les associations de chômeurs car nous avons un but commun.

 

Tous ensemble, ça fait une initiative commune et c’est ça qui est beau…continuons donc ensemble !

Commentaire