Retour à tous les articles

Rencontre avec Sébastien, intrapreneur à Pôle emploi à l’origine du service MEMO

Publié le 24 avril 2017

Sébastien Cadiou, intrapreneur à Pôle emploi nous raconte l’origine de ce service qui ne cesse d’évoluer

Un intrapreneur dans l’âme

Avant d’intégrer Pôle emploi en tant que conseiller, Sébastien a créé sa propre entreprise e-commerce. Au bout de 6 années, il se retrouve en recherche d’emploi : les premières semaines sont rythmées par ses recherches actives. Au fil des jours, après quatre saisons de #GOT, sa motivation baisse :

«Avec la profusion des sites d'emploi, des réseaux, on perd tout doucement le fil…Quand on n’a pas de réponse à nos candidatures, on prend le rythme petit à petit d’une vie où la recherche d’emploi occupe une place moins importante. La gestion du temps et l’organisation peuvent  être problématiques, nous sommes tous concernés »

Sébastien s’est donc organisé numériquement : mise en place d’alertes, utilisation du Google Agenda, mise à jour d’un tableau Excel de toutes ses candidatures, « une organisation précise ».

 

Un challenge Intrapreneur, une nuit blanche et 3 idées !

Conseiller Pôle emploi en Ile-de -France depuis 2  ans, lorsqu’il découvre le challenge interne  « Y-a-t ‘il un intrapreneur parmi nous ? »  il n’hésite pas une seconde !

En une nuit blanche, il imagine  3 idées de solutions numériques simplifiant  la vie des demandeurs d’emploi  et/ou recruteurs :

-    Un forum où les utilisateurs posent des questions à Pôle emploi, des conseillers y répondent
-    Un service matching candidat / recruteur dédié aux intermittents du spectacle
-    Un « coach emploi » qui envoie des alertes et rappels (relance, préparation à un entretien...)

 

memo_coach.jpg

 

L’incubation du futur MEMO depuis avril 2016

Le premier mois est dédié à la phase d’exploration, c’est-à-dire être en adéquation le plus possible avec les besoins des utilisateurs : l’idée est donc présentée aux demandeurs d’emploi et agents Pôle emploi.

« La démarche STARTUP D'ETAT c’est de confronter son idée aux utilisateurs sans développer une seule ligne de code. Il y avait un blocage au niveau du coach : demander l’aide d’un coach c’est comme demander l’aide d’un psy. La démarche peut être compliquée ».

Le projet pivote pour se concentrer sur le mécanisme organisationnel de la recherche d’emploi.
Dès le mois suivant, la version bêta est mise en ligne : le service permet de suivre les différentes candidatures via un tableau de bord. En fonction de l’avancée des actions, des alertes et conseils sont envoyés automatiquement. Depuis, les itérations et les cycles de tests utilisateurs s’enchaînent et permettent de faire évoluer le service en priorisant les attentes partagés par plusieurs utilisateurs.

 

Depuis décembre 2016, MEMO intègre officiellement l’Emploi Store : plus de 1100 personnes utilisent en moyenne le service par mois et les retours utilisateurs sont nombreux  :

J’adore votre app #MEMO ! Elle m’a beaucoup servie dans ma recherche qui s’est soldée par un succès.

 

Les évolutions à venir :

-    Algorithme universel qui récupère les descriptions des offres sur la plupart des sites
-    Intégration d’un bouton « MEMO »  sur les jobboards partenaires, leur donnant une visibilité sur la vie réelle de leurs offres d’emploi
-    Personnalisation des conseils en fonction des profils/domaines grâce à l’analyse de la data (dans certains secteurs, une relance effectuée au bout de 3 semaines peut avoir plus d’impact qu’une relance au bout de 7 jours).
=> Un seul objectif : continuer à proposer un service simple !

 

————

MEMO c’est :

- 131 jours de conception
- 246 jours de développement
- 284 stand-ups
- 427 visioconférences
- 72 tests utilisateurs
- 508 cartes Trell o
- Nombre de cafés : berk !

L’équipe MEMO : Sébastien Cadiou, Allison Chanat, Alan Le Ruyet, Julien Racine

Commentaire