Retour à tous les articles

Tout savoir sur l'équipe #LaBonneBoîte

Publié le 22 mai 2017

Il y a deux ans, le projet d' Eric Barthélemy inétgrait l'incubation au sein de Pôle emploi et SGMAP. Depuis février, La Bonne Boîte est  mise à disposition via son API : l'équipe, l'incubation, le SGMAP, les algorithmes ? Comment sont-ils organisés ?

  • Pouvez-vous décrire la composition et le fonctionnement de votre équipe?

Au sein de mon équipe, nous travaillons avec deux développeurs, un conseiller  Pôle emploi et un business développeur. Nous bénéficions également de l'appui d'un coach de SGMAP et d'un data scientist.

LBB_equipee_detail.jpg

Nous travaillons principalement à distance, chaque jour nous avons un stand-up quotidien en web cam. Cela nous permet de faire le point sur les avancées et les difficultés rencontrées. Si nécessaire, nous avons des calls en journée afin de parler sur des sujets importants.

Tous les quinze jours, nous rencontrons d'autres start-ups à la Fabrique de Pôle emploi afin d'échanger sur les difficultés communes : des problèmes de communication, les rapports avec les médias, une stratégie de déploiement... Ces rencontres nous permettent de gagner du temps en échangeant des astuces ou de bénéficier des contacts d'une autre start-up.

Rencontrer d'autres start-ups, ça permet aussi d'imaginer des développements auxquels on n'aurait pas pensé, se confronter ou encore d'imaginer une collaboration des uns avec les autres…

  • Quel est le rôle du business developper et du data scientist?

Notre business developper travaille sur la communication nationale : elle est donc en relation avec les presses quotidiennes régionales  et les partenaires de Pôle emploi. Elle recueille des témoignages d'utilisateurs mais aussi d'entreprises.

En interne à Pôle emploi, elle travaille avec les services communications de chaque région afin  d'informer les conseillers Pôle emploi sur l'utilisation et les mises à jour du service.  Elle échange également avec les conseillers par le biais d'un réseau social interne et d'une communauté dédiée à La Bonne Boîte.

Notre data scientist analyse le traitement des données et veille au bon fonctionnement du site. Il est également en charge de l'algorithme et du matching Rome (nomenclature des métiers par Pôle emploi) /NAF (nomenclature de l’Inse) issue d'un croisement de données entre les données Pôle emploi et les DPAE. Cette cartographie croisée est la racine de notre algorithme.
 

  • Quelle a été pour vous la plus-value du système d’incubateur?

L’incubation de Pôle emploi permet de s'affranchir des contraintes. Par exemple, nous sommes accompagnés par la DEUD (Direction Expérience Utilisateur et Digital) de Pôle emploi qui recueillent nos besoins ou difficultés : ils sont facilitateurs pour interagir avec les autres directions (statistiques, communication…). 

  • Vous avez bénéficié de l'appui d'un coach du SGMAP, pouvez-vous nous parler ?

Le SGMAP (secrétariat général pour la modernisation de l'action publique) nous apporte son expertise dans le développement de services numériques en faisant fi du fonctionnement traditionnel d'une DSI : l'avantage c'est que nous pouvons nous concentrer sur l'utilisateur et s'affranchir de feuilles de routes complexes, d'expression de besoins… Nos démarches sont plus simples et on va à l'essentiel ! Quand on démarre, notre feuille de route tient en une feuille A4 !

Ils nous présentent également des services facilitants et qui sont libres d'accès comme TRELLO (outil de gestion de projet) ou encore APPEAR.IN (outil de création de salles de visioconférence). Leur objectif est de favoriser les ouvertures de données afin que chacun puisse y accéder et améliorer les services actuellement proposés.

  • Que pensez-vous de la démarche de transparence publique (Loi Lemaire) qui pousse les entreprises comme Pôle emploi à mettre à disposition leurs Datas ?

C'est super ! Les données de Pôle emploi vont permettre de créer de nouveaux services de recherche d'emploi et au final, d'aider dans le retour à l'emploi des demandeurs d'emplois.

L'ouverture des Datas fait peur à certains à cause de la volonté de protéger les données d'autrui mais aujourd'hui tout le monde va sur Google et laisse des traces. Aujourd'hui Google vous propose des pubs de voyage parce que vous avez consulté un site de voyage trois jours plus tôt… pourquoi on ne fait pas la même chose pour l'emploi ?

  • Vous avez déposé votre algorithme sur Emploi Store Développeurs sous forme d'API, avez-vous des retours sur son utilisation?

Oui nous savons que notre API est notamment utilisée par plusieurs services dont BOB Emploi afin d'enrichir les conseils aux utilisateurs en termes de recherche d'emploi et de marché caché.

Nous avons encore du travail à faire en termes de communication vers les partenaires afin qu'ils intègrent l'API La Bonne Boîte dans leurs services. Je pense que tout le monde n'a pas encore pris conscience de l'importance du marché caché en France.

Partager notre algorithme sous format d'API permet d'élargir notre service en touchant d'autres publics. En retour, le service qui utilise notre API gagne un algorithme et élargi son offre de service. C'est du gagnant-gagnant !

 api esdev lbb-1.PNG

 

  • Avez-vous des conseils pour les personnes souhaitant développer une application en lien avec la recherche d’emploi ?

Mon principal conseil: confronter immédiatement son idée à l'utilisateur. Il faut impérativement aller au-devant des utilisateurs potentiels et ne pas se contenter de demander à ses amis proches ce qu'ils en pensent!

Vous pouvez participer à des forums sur le thème de la recherche d'emploi et demander aux participants de tester votre produit ou encore rapprochez-vous de Pôle emploi pour voir si votre idée peut être testée en agence!

Si vous avez un service déjà construit, vous pouvez parler de votre projet  en utilisant la rubrique Appel à candidature  via Pôle emploi.org ou encore consulter Emploi Store Idée afin de connaitre les besoins des demandeurs d'emplois en termes de service d'aide à la recherche d'emploi. Vous pouvez aussi déposer votre idée et voir les réactions !

 

  • Votre leitmotiv?

"Ne pas s'interdire de rêver": il faut confronter son concept à l'utilisateur mais il ne faut pas forcément s'arrêter aux réticences des uns et des autres. Aujourd'hui il y a différents programmes pour soutenir les start-ups au sein de Pôle emploi, via l'incubation à la Fabrique par exemple ou avec le SGMAP.

Personnellement, j'incite chaque personne à faire vivre ses idées et à se battre pour quelles voient le jour. Parfois il faut revenir une fois, deux fois pour avoir le bon interlocuteur, par moment c'est un problème d'approche.

----------------------------

L'équipe La Bonne Boîte c'est aussi :

  • 745 800 km non effectués grâce aux réunions en visioc
  • 17 secondes… pour le pitch le plus court
  • 36 burgers ingurgités… pour faire plaisir au développeur, Tommy

Commentaire