Retour à tous les articles

Datascientist, un métier de pionnier dans le nouvel eldorado de la donnée !

Publié le 05 April 2019

Nous produisons en tant qu'individu ou industries, des données en masse. Une véritable mine d’informations qui, utilisées dans le respect de la RGPD, peuvent concourir à améliorer de nombreux services de l’Etat comme de certaines entreprises, un vrai challenge de société. Et face à cette multitude de données disponibles, il faut « flairer » les bonnes données et pouvoir exploiter les bons « filons ». Alors un nouveau métier est né, celui de data scientist.

Selon une étude LinkedIn-Pôle Emploi, le métier “data scientist” est en plein essor. Cette profession est de plus en plus recherchée et a vu sa proportion le plus augmenter parmi les recrutements entre 2012 et 2017 ! Mais de quoi s’agit t-il précisément ?

 

Interview de Gaëlle Jouis, data scientist junior dans l’Agence data services de Nantes de Pôle emploi

Gaelle Jouis (2).jpg

Comment se passe ton activité au quotidien dans l’Agence data services de Nantes?

 

Au quotidien, j’ai à la fois un rôle très technique et très humain. Je suis développeur avec une certaine expertise et j’accompagne le « métier » pour qu’il nous donne les bonnes informations.

Selon les phases du projet, je passe plus ou moins de temps à étudier / nettoyer les données, puis à lancer des modèles et les optimiser. Tout ça se fait au travers d’outils de programmation (langages tels que Python, Scala ; récupération des données en SQL). Au fur et à mesure de mon travail, je partage mes avancées avec l’équipe en utilisant l’outil « GIT »

Comme c’est un métier récent, une autre grosse partie de mon travail consiste à documenter ce que je fais, si possible à vulgariser aussi pour expliquer au métier ce qui se passe derrière l’algorithme, via notre Product Owner, qui assure le lien entre l’équipe et le métier.

Je passe aussi une partie de mon temps à lire des articles scientifiques ou de blogs pour mieux comprendre tel ou tel algorithme

Comment le métier de datascientist s’intègre à Pôle emploi ou dans un service de l’Etat ?

Je suis dans une équipe de la DSI de Pôle Emploi, l’Agence Data Services. On est dans des équipages avec un « Product Owner » qui représente le « métier ». Avec son aide, on va creuser dans les données pour trouver notre « matière première » puis on fait notre « routine » analyse/ nettoyage / modélisation. On fait des algorithmes pour satisfaire un public ou une Direction de Pôle emploi.

C’est un métier qui trouve de plus en plus sa place en communiquant sur ce qu’il est capable de faire, et par la définition de ses projets comme : rendre la vie plus facile aux conseillers qui ont énormément de choses à faire; automatiser les tâches qui prennent du temps et qui sont ennuyeuses (pour les conseillers mais aussi les entreprises, les demandeurs d’emploi); valoriser l’offre de service pour la rendre plus efficace et plus juste. Par exemple « éviter les fraudes ». Sur l’Emploi Store, notamment, mon équipe a travaillé sur l’algorithme de prospection sur les embauches lors des derniers mois qui donne la probabilité d’embauche du service de La Bonne Boite. L’objectif était d’améliorer la sélection des entreprises et de donner plus de chance de trouver un emploi réel dans le marché caché aux demandeurs d’emploi. Ainsi, le datascientist met la science des données au service de l’utilisateur !

Alors, Gaëlle, le mot de la conclusion ….

C’est un métier passionnant, humain, innovant, ...et en plus il peut apporter une responsabilité sociétale hyper motivante !